Conseil Municipal du 14 Janvier

Rencontre de l’Association Vivre Ensemble Causse & Val de Serre (soutenue et mandatée par 3 autres associations : Vivre à Campagnac et dans ses Hameaux, Le Comité d’Animation et de Rénovation de la Roque Valzergues (Carlaroc), La Flèche de Saint Martin) avec le Conseil Municipal. Objectifs de cette rencontre :

  • présenter les motifs de refus des projets éoliens industriels
  • faire part des  témoignages et de la mobilisation des habitants contre ces projets
  • remettre un dossier d’argumentaire et témoignages à chacun des 11 conseillers municipaux.

Au cours de ce Conseil Municipal, et en conclusion des motifs de son refus des projets, l’association demande officiellement à Monsieur le Maire de se prononcer contre les projets et pour l’arrêt immédiat des études, avant qu’il ne soit trop tard et que les promoteurs passe outre la décision du Conseil comme ils l’ont fait à Combs Lagrand’ville (Aveyron).
A la demande de Monsieur le Maire, cette requête est formalisée par un courrier à son attention (lire le courrier), puis par une relance à ce même courrier (lire la relance) puisqu’aucune réponse de la Mairie, à ce jour.
Si le Conseil ne se prononçait pas contre les projets, l’asssociation demande alors à la municipalité d’organiser une consultation des habitants sur les 2 projets.

>> Lire la retranscription intégrale du Conseil Municipal du 14 janvier 2016
>> Lire aussi : Les retombées financières des projets pour la commune, selon Monsieur le Maire

Vidéo 1 : attaques et colibets de la part de Monsieur le Maire lors de la cérémonie des vœux …

. à 1’17’’ : l’Association : “beaucoup d’entre nous ont été choqués par le discours de Monsieur le Maire lors des vœux dimanche matin… Est-ce que vous réalisez que vous dénigrez violemment au moins une moitié du village ?
. à 3’12’’ : Cécile Charles, 2eme Adjointe, explique pourquoi 4 Conseillers sur 11 étaient absents lors de la cérémonie des vœux.
. à 5’10’’ : au sujet des actes de violence perpétrés sur la commune par des partisans des projets éoliens
. à 9’50’’ : le point sur la mobilisation des habitants contre les projets : 116 adhérents à l’association Vivre Ensemble Causse & Val de Serre

Vidéo 2 : les enjeux sur la santé : témoignages, vérités, et contre-vérités …

. à 0’00’’ : lecture de la lettre du Docteur Forichon, Médecin de Santé Publique, sur les conséquences  des infrasons générés par les éoliennes industrielles.
. à 1’29’’ : témoignage de Christian Valentin après sa visite à Bouloc et ses échanges avec les habitants de ce village du Lévézou impacté.
. à 2’47’’ : rappel de la position de l’Académie Nationale de Médecine de 2006 sur les préconisations et les dangers liés aux infrasons  émis par les éoliennes industrielles.

Vidéo 3 : Infrasons, les méprises et erreurs de Monsieur le Maire. Etude d’impact des effets stroboscopiques à Combelongue. Prise de parole de 2 anciens conseillers ayant voté pour les études

. à 0’00’’ : lorsque Vivre Ensemble Causse & Val de Serre suppose que certaines choses son floues dans son esprit, Monsieur le Maire en appelle à la politesse, victime d’un défaut auditif et à une perte de… décibels.
. à 0’32’’ : le son est rétabli, et Monsieur le Maire comprend qu’il à entendu « fou » pour « flou »…
. à 2’00’’ : conséquence des infrasons sur le corps humain.
. à 3’37’’ : définition de l’effet stroboscopique par Monsieur le Maire, et comparaison avec sa définition scientique exacte. Etudes et révélations sur les périodes et durées des effets stroboscopiques générés à Combelongue par les éoliennes 1, 2, 9 et 10 du projet Quadran.
. à 8’50’’ : 2 anciens élus ayant voté pour les études et la pose des mâts de mesure expliquent  pourquoi  ils se sentent trahis par l’orientation prise par les projets et l’actuel conseil municipal.
. à 16’47’’ : Monsieur le Maire reconnait que les projets éoliens industriels n’étaient pas mentionnés sur sa profession de foi electorale de 2014, alors qu’ils étaient à l’étude depuis 2008.

Vidéo 4 : la non information, le silence et l’opacité pour mieux servir les intérêts des promoteurs et garantir la réalisation des projets / le dénigrement des opposants / perte d’attractivité du village

. à 0’32’’ : citation de Monsieur le Maire : « il suffit qu’il y ait un mat de mesure pour que les opposants accourent »… Rappel du nombre et de l’identité des opposants, qui n’ont pas eu à « accourir » de très loin, puisque l’immense majorité d’entre eux est bien “d’ ici” …
. à 2’30’’ : incidence des projets industriels sur la fracture sociale. Rappel des propos de mise en garde de Monsieur Ladet, Maire de Campagnac, à ce sujet.
. à 4’30 : perte d’attractivité du village. Rappel du départ d’une famille pour cause de projets industriels, regrets d’installation d’autres familles qui n’avaient pas eu connaissance de ces mêmes projets, départ annoncés d’autres familles si les projets se réalisaient. 37 lettres et témoignages d’habitants ont été remis au conseil municipal à ce jour.
. à 7’14’’ : perte d’attractivité touristique. L’association : “Quels sont les nombreux films publiciatires, reportages,  affiches, prospectus et documents mettant en avant les atouts patrimoniaux, environnementaux et touristiques  de l’Aveyron qui proposent des images d’éoliennes industrielles ?” (celles du Lévézou, par exemple). Réponse : “aucun“…
. à 14’20’’ : étude d’impact visuel de Quadran (projet de Combelongue) qui propose une étude d’impact vue depuis… l’Aire de l’Aveyron sur l’A75, et pour l’instant, aucunement depuis la commune de Saint Saturnin.

Vidéo 5 Nuisances sonores / Pollution des réserves en eau potable / Point sur la moblisation des habitants

. à 0’13’’ : impact sonore de 37 décibels à 500m des maisons, équivalent à l’intensité sonore d’un chuchotement à l’oreille : «Monsieur le Maire, est-ce que vous vous imaginez dormir avec quelqu’un qui vous parle à voix basse au creux de l’oreille ?  » …
. à 3’15” : risque de pollution de la réserve en eau potable de Lestang alimentant toutes les communes du Causse et Val de Serre. 1500 tonnes de béton, 600 litres d’huile, 400 kg de terres rares, par éolienne. Sol karstique très perméable et ultra sensible aux infiltrations polluantes.
. à 6’57’’ : risque sur la santé du bétail. Cas d’un éleveur de la Somme qui a fait reconnaître la responsabilité des éoliennes industrielles sur le dépérissement de son troupeau et de sa production laitière. Il a obtenu gain de cause devant le Tribunal de Grande Instance de Paris. Est-on prêt à faire courrir des risques identiques aux éleveurs de la commune et des environs ?
. à 11’55’’ : au 14 janvier 2016, ont signé la pétition (en version papier ou numérique) 853 personnes. 131 résidents de Saint saturnin de Lenne, 259 personnes des communes voisines (codes postaux 12560, 12130, 12150, et 12310), 463 habitants du département ou touristes ayant séjournés dans notre région. De nombreuses personnes ont également signalé leur opposition aux projets sans oser signer la pétition, par peur de froisser un ami, voisin, fournisseur ou client…

Vidéo 7 Les retombées financières et les 200.000€ supplémentaires « en cash » (sic)

. à  2’50’’ : « nous attendons mieux de vous, Monsieur le Maire, que de répéter le discours des promoteurs »
. à  4’14’’ : « dans une interview à Centre Presse du 18/12/2016 vous annoncez des montants de retombées ficales qui nous paraissent innapropriés ». Réponse de Monsieur le Maire, et démonstration…
. à  5’27’’ : “relativement à ces montants que vous annoncez, est-ce qu’on vous a proposé quelquechose ? Réponse de Monsieur le Maire : « Rien du tout ». L’association : « Donc c’est hautement conditionnel ? ». Réponse de Monsieur le Maire : « Oui »
. à  7’27’’ : Monsieur le Maire : « on avait compris qu’ils nous donnaient 200.000€ en cash, en une seule fois, et on en parlait plus. Et à la 2eme permanence… »
. à 9’00’’ la confusion sur les chiffres, et les montants s’installe durablement…
. à  9’30’’ : l’Association : « Vous avez des doutes sur les chiffres, mais par contre vous l’annoncez dans la presse ». Réponse de Monsieur le Maire « Oui, on l’annonce »
. à  15’00’’ : incertitudes des retombées financières liées à l’application de la Loi NOTRe, et ou futurs transferts fiscaux des communes vers les communautés de communes
. à  23’20’’ : l’association : « ce que nous vous demandons, c’est d’être transparent à l’égard des habitants sur les montants que vous annoncez »
. à  24’30’’ : les 4 associations demandent officiellement à Monsieur le Maire de se prononcer contre les projets et de demander l’arrêt des études. Les associations demande au conseil municipal de se prononcer très rapidement pour ne pas se trouver dans la même situation que Combs Lagrand’ville (cas où le promoteur a décidé de passer outre la décion du conseil municipal).
. à  33’25’’ : l’association : « en cas de refus, nous demandons une consultation publique des habitants de Saint Saturnin de Lenne »
. à  35’35’’ : l’association : “Mesdames et Messieurs les élus vous avez une lourde responsabilité, car par votre décision vous pouvez engager l’avenir de la commune pour les 50 prochaines années. Une réponse trop tardive vaudra, de fait, une réponse favorable à l’implantation des éoliennes comme cela risque d’être le cas à Combs Lagrand’ville »
. à  41’00” : Cécile Charles, Adjointe, évoque le problème de la pollution des eaux potables et les risques que fait courrir le projet d’EDF Energies Nouvelles avec 3 mâts implantés en zône PPR (Périmètre de Protection Rapprochée) de la zone de captage de Lestang et l’insistance du promoteur à contourner l’interdiction de l’implantation des ces 3 mâts dans cette même zone.
. à  51’00” : l’association explique aux élus comment obtenir par eux-mêmes des profils altimétriques de simulation de visibilité des éoliennes, pour palier aux simulations non fournies par les promoteurs (bien que demandées depuis le 4 mars 2015) »

Vidéo 6 Lettres aux élus de la part des habitants

. à 0’30’’ : point sur les motifs d’oppostion invoqués par les habitants dans leurs lettres…

Vidéo 8 Les retombées financières des éoliennes ou augmenter les impôts ?

. à 0’00’’ : l’Association préconise de réduire d’abord les dépenses en pointant quelques dépenses hasardeurses et/ou inutiles réalisées dernièrement.
. à  2’10’’ :  Monsieur le Maire suspend la séance et quitte la table du conseil sans donner la parole à ses élus.
. à  2’45’’ : le conseiller municipal François Molinié lance « Mon pauvre Clément, si Monsieur Dauga était arrivé un peu plus tôt (dans la commune, NDLR) tu labourerais tes champs avec une paire de bœufs, et on aurait pas besoin de CO2 (sic) et tout ça »

Vidéo 9 Une participante supplie les élus de consulter attentivement les dossiers qui leur ont été remis par l’association

. à 0’00’’ : la particiapnte s’adresse respectueusement et avec émotion aux 11 conseillers municipaux.

Retranscription intégrale du Conseil du 14 janvier 2016 (texte)